Pourquoi il faut réformer le mode rémunération

La MDL, devenue machine à perdre  Abonné

Publié le 21/03/2011
Le constat est désormais partagé : le système de la marge dégressive actuel (MDL) n’est plus adapté. Le ministre de la Santé vient ainsi de demander une enquête à l’IGAS*, en préambule à l’ouverture de négociations pour une nouvelle rémunération. Mais, compte tenu de la dégradation de l’économie, les syndicats d’officinaux s’impatientent et réclament toujours le ballon d’oxygène dont le réseau a besoin.

TOUT LE MONDE semble d’accord aujourd’hui, le mode de rémunération des pharmaciens doit évoluer. Reste à savoir quand. Mais aussi comment. Le ministre de la Santé a son idée. Compte tenu du contexte économique marqué par une plus grande maîtrise des dépenses de santé, Xavier Bertrand juge nécessaire « de rendre la profession moins directement et uniquement dépendante de la dynamique de ces dépenses », écrit-il dans la lettre de mission adressée à l’IGAS* début février.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte