Quelques cas particuliers

Publié le 03/12/2021

Grossesse et allaitementLes AINS sont contre-indiqués à partir du début du 6e mois de grossesse.
Les progestatifs ne doivent pas être administrés chez la femme enceinte (il n’y a d’ailleurs pas d’indication à traiter l’endométriose pendant la grossesse), ni, par prudence, en cas d’allaitement.Insuffisance rénale ou hépatiqueAttention aux AINS pour ce qui concerne les altérations rénales et au paracétamol pour les incidences hépatiques foie.


Source : lequotidiendupharmacien.fr