Drogue du violeur - Le zolpidem principal incriminé

Drogue du violeurLe zolpidem principal incriminé

Charlotte Demarti
| 21.03.2019

Dans trois quarts des cas de soumission chimique, les criminels ont recours à des médicaments pour abuser de leur victime, zolpidem en tête, selon une étude de 2017.

  • zolpidem

Quelles sont les substances psychoactives les plus utilisées dans la soumission chimique, c’est-à-dire qui sont administrées à des fins criminelles ou délictuelles (agression sexuelle, vol, maltraitance) à l’insu de la victime ou sous la menace ?

Dans les trois quarts des cas, les criminels ont recours à des médicaments, principalement des benzodiazépines et apparentés (dans 41 % des cas), selon l’enquête 2017 sur la soumission chimique, publiée par le centre d’évaluation et d...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
CAVP

Titulaires en difficulté : les conseils de la CAVP

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France informe sur les différents dispositifs de la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP) pour venir en aide aux pharmaciens confrontés à une baisse de revenu, en... Commenter

Partenaires