L’alerte des autorités de santé - Objectif zéro médicament pendant la grossesse

L’alerte des autorités de santéObjectif zéro médicament pendant la grossesse

Dr Bertrand Demangeon
| 04.01.2018

En matière de médicaments prescrits chez la femme enceinte, la France serait un mauvais élève. Les autorités se sont fixé un objectif : « zéro médicament pendant la grossesse ».

  • Médicaments et grossesse

Environ 10 médicaments prescrits en France chez une femme enceinte, contre 2 à 3 aux États-Unis et en Europe du Nord. En 2017 l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) poursuit son objectif, en réduisant l’utilisation de certaines molécules, en renforçant l’information pour les cas déjà tranchés, voire en obtenant le retrait des molécules détournées de leur AMM par les praticiens.

Des contre-indications mal respectées (IEC et ARA II)

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homeo

À la Une Homéopathie : les granules de la discorde Abonné

La tribune fustigeant l'homéopathie signée de 124 professionnels de santé, parue le 18 mars dernier, et soutenue à ce jour par plus de 2 400 personnes, n’en finit plus de faire des vagues. La polémique ne cesse d’enfler et pousse sociétés savantes, agences sanitaires et gouvernement à prendre position sur la place de l’homéopathie dans l’arsenal thérapeutique. 1

Partenaires