Premier traitement oral ciblé de la leucémie aiguë myéloïde - La midostaurine per os s'attaque à la LAM

Premier traitement oral ciblé de la leucémie aiguë myéloïdeLa midostaurine per os s'attaque à la LAM

Christine Nicolet
| 26.10.2017

Novartis a obtenu auprès de la Commission européenne une autorisation de distribution pour Rydapt (midostaurine), contre certaines formes difficilement traitables de leucémie, dont la leucémie aiguë myéloïde (LAM). Cette AMM constitue une avancée majeure dans le traitement ciblé de ce cancer rare et agressif du sang et de la moelle osseuse.

  • lam

La LAM représente environ 25 % de toutes les leucémies adultes dans le monde, son taux de survie est le plus bas de toutes les leucémies adultes. L'âge est un facteur pronostic majeur, la survie ne dépasse pas 20 % à cinq ans chez les plus de soixante ans. Dans la LAM, les globules blancs ne parviennent pas à maturité. Des mutations dans des gènes spécifiques se retrouvent dans de nombreux cas de la maladie. Un tiers des patients présente une mutation du gène FLT3, qui influence...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires