Douleurs ostéo-articulaires - Une prise en charge tout en nuances chez le senior

Douleurs ostéo-articulairesUne prise en charge tout en nuances chez le senior

Laetitia Vergnac
| 12.06.2017

Étiologies souvent multiples, mécanismes intriqués… les douleurs ostéo-articulaires du sujet âgé brouillent les pistes avec, dans la majorité des cas, une efficacité des antalgiques et une tolérance moindres. Les seniors peuvent pourtant prétendre à des traitements forts contre la douleur mais en veillant de près aux posologies et à la polymédication.

  • DOULEURS OSTEO

Après 70 ans, la douleur chronique touche une personne âgée sur deux vivant à̀ domicile.

Après 70 ans, la douleur chronique touche une personne âgée sur deux vivant à domicile. Chez le senior, les douleurs ostéo-articulaires arrivent en tête. Elles sont dues à l’arthrose, aux dorsalgies et en particulier aux lombalgies, ainsi qu’aux pathologies spécifiques du sujet âgé comme la maladie de Horton, la pseudo-polyarthrite rhizomélique ou les rhumatismes inflammatoires. L’une des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
retraite

À la Une À quel âge partirez-vous à la retraite ? Abonné

L'issue des débats sur la retraite qui se prolongent à l'Assemblée nationale reste encore incertaine pour les pharmaciens. La profession n'a toutefois pas attendu la réforme en cours pour constater que la retraite n'était plus nécessairement synonyme de « Jackpot » pour le pharmacien. Face à cette échéance, les stratégies diffèrent. Commenter

Partenaires