Allergie alimentaire de l'enfant - La restauration scolaire, un lieu à haut risque

Allergie alimentaire de l'enfantLa restauration scolaire, un lieu à haut risque

Christine Nicolet
| 01.06.2017

L'allergie alimentaire est deux fois plus fréquente chez l'enfant que chez l'adulte. À l’heure actuelle, il n'existe aucun traitement curatif à part l'exclusion de l'aliment responsable. Des plans sont mis en place pour faciliter son intégration en milieu scolaire.

  • repas

Les enfants et leurs familles confrontés aux allergies alimentaires ont souvent une inquiétude de tous les jours, surtout si une réaction sévère s'est déjà produite. Ils vivent en état de vigilance permanente lors des sorties scolaires ou extrascolaires et des voyages. Ils craignent à chaque repas une possible récidive avec le risque d'un choc anaphylactique par exposition accidentelle à l'allergène responsable.

Sur le plan social, l'école et toutes les structures...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
OTC

À la Une L'automédication à la recherche d'un second souffle Abonné

Marché en berne, définition floue, voire négative, défiance des usagers, concurrence de produits sans AMM et hors monopole : l'automédication semble en mauvaise posture. Pourtant, des nouvelles stratégies industrielles et commerciales laissent espérer un sursaut à ce segment qui doit encore trouver sa place dans le parcours de soins. 2

Partenaires