Allergie alimentaire de l'enfant - La restauration scolaire, un lieu à haut risque

Allergie alimentaire de l'enfantLa restauration scolaire, un lieu à haut risque

Christine Nicolet
| 01.06.2017

L'allergie alimentaire est deux fois plus fréquente chez l'enfant que chez l'adulte. À l’heure actuelle, il n'existe aucun traitement curatif à part l'exclusion de l'aliment responsable. Des plans sont mis en place pour faciliter son intégration en milieu scolaire.

  • repas

Les enfants et leurs familles confrontés aux allergies alimentaires ont souvent une inquiétude de tous les jours, surtout si une réaction sévère s'est déjà produite. Ils vivent en état de vigilance permanente lors des sorties scolaires ou extrascolaires et des voyages. Ils craignent à chaque repas une possible récidive avec le risque d'un choc anaphylactique par exposition accidentelle à l'allergène responsable.

Sur le plan social, l'école et toutes les structures...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Stock médicaments

À la Une Hausse des ruptures de stock : quelles solutions ? Abonné

Le nombre signalement de ruptures de stock de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur a augmenté de 30 % en 2017. Si les chiffres ne sont pas encore consolidés, la tendance inquiète. L’agence du médicament détaille les solutions qu’elle met en place pour garantir l’accès aux soins. 2

Partenaires