L'adrénaline dans l'urgence  Abonné

Publié le 01/06/2017

L'adrénaline est un sympathomimétique qui a un double effet vasoconstricteur (réduction de l'œdème) et bronchodilatateur (ouverture des bronches).
L'injection doit se faire par voie intramusculaire (même à travers un vêtement) sur la face latéroexterne du tiers moyen de la cuisse. Elle est renouvelée au bout de cinq à dix minutes en cas de réponse clinique insuffisante. Elle doit être précoce et il n'existe aucune contre-indication absolue.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3355