Quelques cas particuliers
Formation à la pharmacovigilance pour pharmacien

Quelques cas particuliers

06.06.2013
Grossesse et allaitement.

La ribavirine est formellement contre-indiquée au cours de la grossesse. Son administration à une femme en période d’activité génitale (effet tératogène) exige le recours à une « contraception efficace », autrement dit à l’association de deux méthodes contraceptives (risque de baisse d’efficacité des contraceptifs hormonaux), poursuivies 2 mois après l’arrêt du traitement.

La plupart des antirétroviraux contre-indiquent l’allaitement.

Insuffisance rénale...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ns

À la Une Vent de panique sur le générique Abonné

La réforme des règles du non substituable (NS), prévue à la loi de financement de la Sécurité sociale 2019, et applicable dès 2020, ne menace pas seulement à terme le développement du générique. Par les réactions des fabricants qu’elle va susciter, cette disposition pourrait également provoquer un effondrement de l’économie officinale que les syndicats de pharmaciens refusent de considérer comme... Commenter

Partenaires