Valproate de sodium : mieux informer les utilisatrices

Par
Publié le 13/10/2014

L’Agence européenne du médicament (EMA) vient de recommander de renforcer les restrictions d’usage du valproate de sodium (Dépakine et génériques) chez les femmes en âge de procréer. Tout d’abord, l’EMA rappelle que cet antiépileptique ne doit pas être utilisé chez la femme en âge de procréer, sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance aux autres alternatives médicamenteuses. Si le médicament est toutefois prescrit, les femmes doivent alors utiliser une contraception efficace durant tout le traitement. Mais c’est surtout sur l’importance de l’information aux patientes que l’EMA insiste.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)