Marché des biosimilaires

Samsung s’attaque aux biomédicaments  Abonné

Par
Publié le 09/10/2017
Samsung a vu le jour en 1938 et s’est rapidement diversifié pour se stabiliser aujourd’hui autour de 80 filiales, 20 joint-ventures et une quinzaine de participations dans d’autres sociétés. Mais le domaine de la santé reste une implication récente. Samsung Biologics a été créée en 2011, et sa joint-venture avec l’Américain Biogen, Samsung Bioepis, en 2012, concurrence directement les leaders des biosimilaires.

Depuis quelques mois, le pipeline de Samsung Bioepis passe de la catégorie R & D à celle de la commercialisation. Alors que la société fête tout juste ses 5 ans, elle enchaîne les succès dans le domaine fermé des biosimilaires. Sa copie du Remicade (infliximab) a ainsi obtenu son AMM dans la polyarthrite rhumatoïde en Corée du sud en décembre 2015, en Australie en novembre 2016 et aux États-Unis en avril 2017.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte