Quelques définitions

Petite histoire de la médecine préventive  Abonné

Publié le 23/02/2009
S’il ne fait pas de doute que des attitudes pragmatiques de prévention ont nécessairement accompagné le développement de l’espèce humaine tout au long de sa longue histoire, ce n’est qu’avec l’essor général des connaissances que la prévention a gagné ses lettres de noblesse, ne cessant d’étendre ses applications. Illustration.

DANS le domaine de la santé, la prévention consiste à anticiper des phénomènes risquant de provoquer ou d’aggraver des problèmes de santé. On méconnaît parfois que ses fondements remontent très loin dans le temps. En effet, en mettant aujourd’hui l’accent sur l’alimentation et l’exercice, sur l’art de vivre en général, on a parfois tendance à méconnaître que cette forme de prévention est dans la plus pure tradition hippocratique remontant à plusieurs siècles avant notre ère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte