Des prix bas  Abonné

Publié le 04/07/2013

En France, les prix des médicaments sont plus élevés que partout ailleurs, entend-on régulièrement. Faux, rétorque l’AFIPA qui affirme qu’en unité de prise, pour une même présentation et une même posologie d’une spécialité d’automédication, les pharmacies hexagonales proposent généralement les prix les plus faibles par rapport aux huit autres pays européens étudiés. Par exemple, pour Nicorette 2 mg menthe, le prix atteint 25 centimes en Allemagne, 22 centimes aux Pays-Bas, 20 en Belgique, 13 centimes au Royaume-Uni et 12 centimes en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte