Ruptures d’approvisionnement

5,6 heures perdues chaque semaine  Abonné

Par
Publié le 28/01/2019

Selon une enquête réalisée par le Groupement pharmaceutique de l’Union européenne (GPUE), les pharmaciens européens ont consacré en moyenne 5,6 heures par semaine, en 2018, à la gestion des pénuries de médicament. 38 % des pharmaciens répondants estiment que cette situation s’est détériorée par rapport à 2017, et 48 % par rapport à 2016.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte