Précision

Kymriah, le traitement CAR-T cell de Novartis  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 25/10/2018

Une malencontreuse inversion, dans la version papier du « Quotidien du Pharmacien » du 11 octobre dernier, attribuait la nouvelle thérapie CAR-T cell Yescarta (axicabtagene ciloleucel) au Laboratoire Novartis, en lieu et place de son médicament répondant au même mécanisme du nom de Kymriah (tisagenlecleucel). Les CAR-T cell sont des traitements qui consistent en l'extraction de lymphocytes T chez le patient, qui sont ensuite génétiquement modifiés in vitro pour devenir des Chimeric Antigen Reactor T ou cellules CAR-T, pour être réinjectés au patient.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte