Impuretés dans des lots

Après les sartans, la ranitidine !  Abonné

Par
Publié le 23/09/2019
Les autorités sanitaires américaines et européennes ont détecté des impuretés dans des lots de ranitidine fournie par un fabricant de matières premières indien. Il s'agit à nouveau de NDMA, la substance cancérigène retrouvée dans de nombreux sartans.
ndma

ndma
Crédit photo : DR

L’Agence européenne du médicament (EMA) signale que des traces de NDMA (nitrosodiméthylamine) ont été retrouvées dans quelques lots de pioglitazone (antidiabétique) et dans des lots de ranitidine (antiulcéreux) produits par le laboratoire indien Saraca.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte