Pharmaciens, acteurs légitimes du MAD  Abonné

Publié le 25/01/2016

Autre secteur privilégié pour les officinaux, le MAD (maintien à domicile) est porté par un contexte démographique, politique et économique favorable. Alors que le nombre de personnes âgées s’accroît, l’objectif est aujourd’hui de favoriser leur autonomie et leur maintien à domicile.

Dans ce domaine, la pertinence des pharmaciens n’est plus à justifier. Leur intervention s’appuie d’ailleurs sur une nouvelle charte qualité adoptée en juillet dernier. La dynamique du marché du MAD, estimé à 24 milliards d’euros, devrait donc bénéficier à l’économie de l’officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte