Appareils auditifs préréglés

Droit de vente en officine confirmé  Abonné

Publié le 04/07/2016

Les appareils auditifs préréglés, tels que ceux commercialisés par la société Sonalto, ont le droit d'être vendus en pharmacie, a tranché le Conseil d'État, qui avait été saisi par le syndicat des audioprothésistes UNSAF, afin de contester un arrêté ministériel qui allait en ce sens. « Bien qu'ayant le caractère de dispositifs médicaux, ces assistants d'écoute sont de faible puissance et ne supposent pas d'adaptation individuelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte