Des compléments alimentaires amis des seniors

le prêt-à-porter de la nutrithérapie  Abonné

Publié le 26/01/2009
Selon la réglementation en vigueur, un complément alimentaire ne peut prétendre prévenir, traiter ou guérir une maladie, pourtant les seniors sont de plus en plus nombreux à y recourir. Les raisons de ce comportement sont liées à la volonté de prendre en charge son capital santé, et la motivation principale est le bien-être général ou le souhait d’être acteur de sa santé. Bien orientée par le pharmacien, cette attente peut être satisfaite.

D’APRÈS une étude menée en novembre 2008 par TNS Sofres pour le Syndicat de la diététique et des compléments alimentaires (SDCA), la femme de plus de 50 ans est le profil type de la consommatrice 2008 en ce domaine. Sa préférence va vers les produits contenant des antioxydants et des oméga 3, mais aussi vers les minéraux et les vitamines. Quant aux produits à base de plantes, ils sont appréciés des personnes en quête de naturel, quel que soit leur âge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte