Les produits conseils

Publié le 29/05/2020

J’ai un début d’hallux valgusL’utilisation d’un écarteur d’orteil comme celui de la gamme Feetpad permet de réaligner le gros orteil et ainsi d’éviter le développement de la déviation et réduit les frottements entre les deux orteils. Si le patient se plaint de douleurs au niveau de l’oignon, on peut conseiller le port du protecteur hallux valgus Scholl en journée en évitant les chaussures avec un avant étroit. En tissu élastique, il contient une pastille de gel qui absorbe les chocs et pressions dus aux frottements de la chaussure. Enfin, une orthèse corrective de nuit, Epitact par exemple, permet grâce à son renfort thermoformé de corriger l’axe du gros orteil afin de limiter la rétraction des ligaments. Elle soulage les douleurs articulaires nocturnes et évite les frottements des draps sur l’oignon.Je travaille avec des chaussures de sécurité et mes pieds me démangentPour traiter un pied d’athlète, le patient doit d’abord correctement nettoyer ses pieds à l’aide d’un savon surgras (A-Derma, Avène, Rogé Cavaillès,…) ou d’une solution antiseptique moussante si les lésions sont plus évoluées type Mercryl solution moussante. Après séchage, un antifongique doit être appliqué deux fois par jour pendant au moins 3 semaines. Il peut s’agir d’un imidazolé (Myco-Apaisyl, Lomexin) ou de terbinafine (Lamisilate), sous forme de crème ou de solution en spray. À noter que le Lamisilate monodose permet une application unique à condition de traiter l’ensemble des deux pieds et d’attendre 24 heures pour les laver de nouveau. Enfin, un antifongique en poudre type Fongiléine permet de traiter simultanément chaussettes et chaussures.Mon ongle a jauniUn traitement local, dont le protocole diffère selon le produit choisi, peut être proposé. Ainsi, le Locerylpro (amorolfine) est une solution filmogène devant être appliquée une à deux fois par semaine après avoir nettoyé l’ongle au dissolvant et l’avoir limé si besoin. Le vernis Onytec (ciclopirox) doit quant à lui être appliqué quotidiennement avant le coucher. Il n’est pas nécessaire d’utiliser de dissolvant, mais seulement de bien nettoyer les pieds et de les sécher. Mais quel que soit le produit utilisé, le traitement devra être poursuivi jusqu’à repousse entièrement saine de l’ongle.Je porte souvent des talons et j’ai des zones de frottementDes bandes hydrocolloïdes peuvent être conseillées en prévention sur les zones de frottement afin d’éviter l’apparition d’ampoules (ex : Urgo prévention ampoules). Si l’ampoule est constituée, les pansements Compeed ampoules peuvent être utilisés pour agir comme une seconde peau et favoriser la cicatrisation. En cas de cor ou de durillon, un traitement kératolytique peut être proposé sous forme de collodion comme Kerafilm, de crème type pommade Cochon ou d’emplâtres comme les feuilles de saule du laboratoire Gilbert. Lors de l’utilisation d’une solution ou d’une crème, mieux vaut protéger la peau saine autour, par exemple à l’aide du vernis protecteur Verlim. Autre possibilité, proposer un traitement mécanique. Dans ce cas, des pansements hydrocolloïdes sont utilisés pour ramollir la callosité et favoriser l’élimination de l’hyperkératose. Il peut s’agir de pansements de la gamme Compeed ou encore Urgo. Ils doivent être laissés en place jusqu’au détachement spontané. Enfin, une bonne hydratation des pieds est nécessaire à l’aide de la crème Eucerin pieds, du baume hydratant pour pieds très secs Akiléine…J’ai un ongle incarnéLa première chose à conseiller est de faire des bains de pieds antiseptiques à l’aide de Dakin ou d’Hexomédine transcutanée. Le port de chaussures larges doit être recommandé pour que les orteils puissent se mouvoir. Le laboratoire Scholl propose un kit pour ongles incarnés associant un spray refroidissant et un clip redresse-ongle pour soulager la zone affectée. En l’absence d’amélioration sous 48 heures ou en présence de facteurs de risque, une consultation médicale s’impose.Quand je rentre du travail, j’ai mal aux piedsEn cas d’impression de lourdeurs, de pieds fatigués ou échauffés suite à une journée de travail, un gel apaisant peut être proposé. Le gel fraîcheur vive Akiléine doit être appliqué par effleurage de la plante du pied en remontant vers la cheville puis le mollet et la cuisse. Des bains de pieds d’une quinzaine de minutes peuvent également soulager les inconforts. Pour cela, on peut par exemple utiliser les sels de bain tonifiants Saltrates à diluer dans environ 5 l d’eau tiède. 


Source : lequotidiendupharmacien.fr