Préparation des doses à administrer

L'autre façon de faire de la PDA  Abonné

Par
Publié le 30/09/2019
Tranquillement mais sûrement, la PDA continue d'imprégner l'exercice officinal. Longtemps limitée aux patients résidant en institution, ce mode de dispensation apparaît désormais comme un moyen reconnu de favoriser l'autonomie des sujets âgés à leur domicile.
OREUS

OREUS
Crédit photo : Doc. Oréus

La PDA pour tous ? Pourquoi pas. Aujourd'hui, l'intérêt de la PDA (préparation des doses à administrer) dépasse la seule prise en charge thérapeutique ; cette solution s'inscrit dans une politique de lutte contre la perte d'autonomie initiée par la France au début des années 2010. Longtemps limitée aux patients dépendants et placés en EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), elle s'ouvre petit à petit aux patients âgés vivant à leur domicile, et aux patients souffrant de maladie chronique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte