Sa généralisation est prévue pour l’année prochaine

La prescription électronique, pierre angulaire du futur parcours de soins  Abonné

Par
Publié le 30/09/2019
Après avoir levé les obstacles techniques par le biais d’une première expérimentation, l’assurance-maladie entame la seconde pour la généralisation de l’e-ordonnance en 2020. Un projet ambitieux pour l’ensemble du système de santé.
qr code

qr code
Crédit photo : Phanie

La seconde phase de l’expérimentation de la prescription électronique a commencé au début de cet été et devrait s’achever à la fin de l’année. La première, concentrée sur les trois départements choisis dès l’origine, le Val-de-Marne, la Saône-et-Loire et le Maine-et-Loire, et entamée en novembre 2017, a eu vocation à lever les obstacles techniques que l’usage de la prescription électronique par les professionnels de santé était susceptible d’entraîner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte