Créances et défaillances

Quand la pharmacie n'arrive plus à payer  Abonné

Par
Publié le 30/01/2017
Même si elle reste relativement faible, l'exposition au risque de défaillance est plus fréquente qu'auparavant pour les officines, ce qui conduit les fournisseurs à se doter de services dédiés à la gestion et au recouvrement des créances. Comme les autres entreprises, les pharmacies peuvent être confrontées à des difficultés financières, fragilisant leur capacité à payer les fournisseurs. Désagréables, les situations de recouvrement évoluent cependant positivement dans la majorité des cas, sans entacher la relation commerciale.
vvv

vvv
Crédit photo : phanie

La vie d'une entreprise n'est pas un long fleuve tranquille. Elle est faite de hauts et de bas. Si on aime évoquer les premiers, les seconds restent souvent confidentiels, comme un mauvais rêve qu'on veut vite oublier. Le recouvrement des impayés est de ces situations qu'on préfère passer sous silence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte