Zones d’injection de l’insuline  Abonné

Publié le 10/01/2013

- Bras : parties latérales ou arrières, mais pas à l’intérieur.

- Abdomen : en laissant une distance de 2,5 cm (équivalent d’un pouce) autour du nombril.

À savoir : bien que l’injection au niveau de l’abdomen ne soit pas contre-indiquée chez la femme enceinte, il est recommandé d’utiliser les autres régions.

- Cuisses : au niveau des zones antérieures et externes. L’intérieur des cuisses doit être évité en raison de sa richesse vasculaire.

- Fesses : au niveau des régions supéroexternes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte