Baclofène

Une AMM sous surveillance  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 25/10/2018
Le baclofène a obtenu mardi matin une autorisation de mise sur le marché dans la réduction de la consommation d’alcool. Une AMM sous conditions qui sera surveillée de près par l’agence du médicament et pourra être modifiée voire supprimée en fonction des études à venir et des résultats en vie réelle.

D’emblée, le directeur général de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), Dominique Martin, prévient, « cette AMM n’est pas un blanc-seing ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte