Un peu de physiopathologie  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 25/09/2014

On définit l’acné comme une maladie du follicule pilosébacée. Celle-ci résulte de trois phénomènes : hyperséborrhée, hyperkératinisation et rétention.

L’hypersécrétion de sébum est androgénodépendante. Elle confère à la peau un aspect gras, huileux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte