Un peu de physiopathologie  Abonné

Par
Céline Longeard -
Publié le 15/05/2014

Suite à une exposition aux allergènes, la présentation de ceux-ci aux lymphocytes aboutit à la production d’IgE spécifiques qui vont se fixer sur les mastocytes. Cette étape de sensibilisation est cliniquement silencieuse. Lors d’un second contact de l’allergène avec la muqueuse nasale, les mastocytes sont activés et les cellules inflammatoires libèrent des médiateurs de l’inflammation, parmi lesquels l’histamine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte