Quelques cas particuliers  Abonné

Par
Publié le 07/03/2019

Grossesse et allaitement

Les AINS ne doivent pas être utilisés lors du 3e trimestre de grossesse.

Le méthotrexate est formellement contre-indiqué durant la grossesse (tératogène). Une contraception doit être poursuivie au moins 3 mois après l’arrêt du produit.

Une mère prenant de la sulfasalazine ne doit pas allaiter son enfant avant que celui-ci ait atteint au moins l’âge d’un mois.

Les corticoïdes sont déconseillés au cours de la grossesse (sauf indication impérative) et de l’allaitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte