Quelques cas particuliers  Abonné

Par
Publié le 04/02/2016

Grossesse et allaitement

Les anticorps IgG étant considérés comme pouvant franchir la barrière placentaire, leur emploi est contre-indiqué au cours de la grossesse, notamment les anti-angiogéniques qui sont susceptibles d’inhiber l’angiogénèse fœtale. Il en est de même de l’allaitement (attention, la demi-vie de ces produits peut être très longue).

Les anti-TNF alpha sont déconseillés au cours de la grossesse et lors de l’allaitement (ainsi qu’un certain temps après la fin du traitement, compte tenu de la demi-vie du produit utilisé).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte