Observance et vigilance

Les règles d’or d’administration du médicament à l’enfant  Abonné

Par
Leroy Anne-Sophie -
Publié le 30/06/2020
« Il fait la grimace et recrache », « il se sauve en courant » ou encore « je pense m’être trompé en reconstituant le sirop », autant de plaintes rapportées par les parents de nos jeunes patients. Quelques conseils pour que l’administration du médicament chez l’enfant ne devienne pas un véritable enfer.
Le choix de la galénique conditionne le succès de l’administration

Le choix de la galénique conditionne le succès de l’administration
Crédit photo : VOISIN/PHANIE

Observance : miser sur les explications et quelques astuces

Pour administrer correctement un médicament à un enfant, il faut d’abord bien informer les parents. Ils doivent alors le prévenir clairement et calmement qu’il n’a pas le choix puisqu’il y va de sa santé. De plus, mieux vaut éviter les remarques négatives, par exemple sur le goût d’un sirop, ou de présenter le médicament comme une punition ! Si malgré un discours clair et rassurant, l’enfant refuse la prise, voici quelques astuces.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte