Élaboration du contenu du futur diplôme universitaire, volonté d'être reconnu comme professionnel de santé à part entière, manque de considération depuis le début de la crise sanitaire…

Préparateur : un métier en pleine mutation  Abonné

Par
Publié le 29/09/2020
Si les évolutions attendues par les préparateurs en pharmacie commencent à se dessiner, tout reste à faire pour qu'elles se concrétisent.
L’évolution du métier a été ralentie par la crise sanitaire

L’évolution du métier a été ralentie par la crise sanitaire
Crédit photo : Phanie

Elles auraient dû permettre d'entamer la grande transformation de la formation des préparateurs en pharmacie, attendue depuis de longues années. Les expérimentations du diplôme universitaire (DU), qui devaient initialement débuter en ce mois de septembre dans plusieurs facultés, ont finalement été reportées d'un an, victimes de la crise du Covid-19 (voir interview). Prévues pour durer six ans, elles permettront de savoir si ce diplôme de « grade licence » pourra devenir la référence en la matière et supplanter, peut-être, le brevet professionnel (BP).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte