Non-interaction avec le clopidogrel  Abonné

Publié le 08/07/2010

L’Agence européenne du médicament déconseillait jusqu’à présent la prise concomitante d’IPP et de clopidogrel, sauf en cas de nécessité. Aujourd’hui, la précaution qui s’appliquait à la classe des IPP a été remplacée par une mise en garde indiquant que seules les prises concomitantes de clopidogrel et d’oméprazole ou esoméprazole devaient être déconseillées. Le pantoprazole n’est donc pas concerné par cette mesure.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2765