Mycologie. L'ADN du tueur des forêts a parlé  Abonné

Par
Publié le 02/11/2017
Champignons

Champignons
Crédit photo : DR

Potentiellement dangereux, voire mortels, pour les humains peu méfiants, les champignons peuvent être aussi de véritables tueurs pour la végétation. Ainsi l'armillaire, dont la plupart des espèces sont pathogènes, peut provoquer d'irréparables dommages aux forêts et aux plantations. Le « champignon gigantesque », le plus gros d'entre eux, menace les forêts de l'Oregon, aux États-Unis. Il s'étend sur neuf hectares et dépasse les 550 tonnes !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte