Pharmacovigilance

Lévothyrox : la pédagogie d’un pharmacien  Abonné

Par
Publié le 20/11/2017
Face à la montée des inquiétudes dans l’affaire du Lévothyrox, Amine Umlil, pharmacien responsable de la pharmacovigilance au centre hospitalier de Cholet, a choisi de désamorcer la crise en offrant un cours de pharmacocinétique aux patients. Un succès qui incite le pharmacien à créer des consultations sur les effets indésirables.
pharmacien

pharmacien
Crédit photo : dr

Le 13 octobre, l’amphi du centre hospitalier de Cholet recevait un public inhabituel. Plus de 110 patients se pressaient sur les gradins, tous concernés par l’affaire du Lévothyrox.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte