Débats, études, enquêtes, prise de décision

L’Europe favorable aux pilules de 3e et 4e génération  Abonné

Publié le 06/01/2014
Après l’agitation médiatique et bien des controverses, l’Agence européenne

ON SE SOUVIENT de l’onde choc qui a secoué le monde de la santé suite à la plainte d’une jeune femme accusant une pilule de 3e?génération d’avoir provoqué son accident vasculaire cérébral. Les pilules de 3e et 4e génération se retrouvent alors au centre de bien des polémiques et controverses car accusées de sur-risques de complications thrombo-veineuses. Le battage médiatique va cristalliser l’amalgame pilule-danger.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte