Les questions à l’officine  Abonné

Publié le 06/02/2012

J’ai l’œil rouge. Donnez-moi quelque chose pour calmer la douleur !

Devant un œil rouge, l’instillation d’un collyre aux corticoïdes doit être proscrite. Il se peut que ce soit une conjonctivite herpétique. L’utilisation d’un tel collyre expose au risque de perforation de la cornée. Le pharmacien doit aussi se méfier de l’automédication du patient qui utilisera un collyre ou une pommade ophtalmique prescrits dans un autre contexte et qui peut contenir des corticoïdes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte