Les mots du conseil  Abonné

Publié le 27/09/2012

Les patients souffrant de lombalgie commune, aiguë ou chronique, doivent consulter un médecin qui réalisera un examen clinique approfondi et identifiera d’éventuels facteurs de gravité. Dans l’attente d’une consultation ou en complément de celle-ci, la prise en charge du patient lombalgique à l’officine vise à répondre aux objectifs suivants :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte