Les mots du conseil  Abonné

Publié le 14/02/2013

Limiter la consommation de tabac.

Le fumeur a plus de risque de souffrir d’une maladie parodontale, à cause de l’accumulation de tartre plus importante que chez le non-fumeur. L’évolution est plus rapide également. Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer et ainsi stopper l’évolution !

Contrôler sa glycémie.

Un diabète mal contrôlé est un facteur de risque dans le développement d’une parodontite. Cela a été particulièrement mis en évidence dans le diabète de type 2.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte