Les compléments alimentaires  Abonné

Par
Publié le 27/10/2016

De nombreux compléments alimentaires sont proposés en cure de 3 mois pour freiner la chute des cheveux, en association avec les lotions ou les shampoings. Depuis 2012, seule est autorisée l’allégation nutritionnelle « contribue au maintien de cheveux normaux », si le complément alimentaire contient dans sa formule les quantités prévues par la réglementation en biotine, zinc ou en sélénium.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte