Deux AMM en hématologie

Les CAR-T cells, un traitement de rupture  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 29/10/2018
Les CAR-T cells ont obtenu l’AMM dans des hémopathies réfractaires en Europe en juillet 2018. L’efficacité est si impressionnante qu’elle amène à vouloir élargir les indications. Au-delà de l’hématologie, cet outil innovant de thérapie cellulaire ouvre de larges horizons en médecine.
schema

schema
Crédit photo : Pr Nicolas Boissel

Les CAR-T cells, une révolution ? « Les CAR-T cells, c’est vraiment un traitement de rupture », assure le Pr Catherine Thiéblemont, expert lymphomes à l’hôpital Saint-Louis (APHP).

Un enthousiasme partagé par le Pr Nicolas Boissel, expert leucémies dans le même CHU parisien : « Les  CAR-T cells ouvrent l’accès à un univers infini. Rien n’est figé. C’est un système évolutif qui permet de développer de nouvelles stratégies ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte