Pilules de 3e et 4e générations

L’EMA reste favorable  Abonné

Publié le 17/10/2013

L’AGENCE européenne du médicament (EMA) reste favorable aux pilules de 3e et de 4e génération. Elle estime que « les bénéfices continuent d’être supérieurs aux risques », malgré une probabilité deux fois plus élevée de thromboses veineuses avec les pilules de 3e/4e génération par rapport aux 1re/2e. Pour l’EMA, « il n’y a aucune raison pour qu’une femme qui prend ces contraceptifs sans problème arrête ». Mais elle juge important « que les femmes soient informées des risques, signes et symptômes des thromboses veineuses ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3038