Décès sous Uptravi

L'EMA lève les doutes sur le médicament  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 13/04/2017
Alors que l'agence du médicament française a choisi, après 5 décès dans l'Hexagone, d'arrêter toute initiation de traitement avec Uptravi (selexipag) en janvier, l'agence européenne confirme qu'il n'y a pas lieu de prendre de telles mesures.

À la demande de son homologue française, l'Agence européenne du médicament (EMA) a conduit une revue de sécurité sur le médicament Uptravi (selexipag) autorisé dans l'Union européenne depuis mai dernier. Traitement au long cours de certaines formes d'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP), en association ou en monothérapie, Uptravi est un inhibiteur de l'agrégation plaquettaire sur prescription hospitalière, réservée aux spécialistes en pneumologie, cardiologie et médecine interne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte