Journée du sommeil

Le syndrome des jambes sans repos mal traité  Abonné

Par
Publié le 20/03/2017
Le syndrome des jambes sans repos n’est pas une maladie imaginaire. Il est toutefois mal diagnostiqué et souvent mal traité. Pour instaurer une prise en charge adéquate, un comité d’experts a mis en place un consensus visant à en codifier le traitement.

Appelé « impatiences dans les jambes » ou « impatiences nocturnes », le syndrome des jambes sans repos (SJSR) se manifeste par le besoin de bouger les membres inférieurs, le plus souvent associé à des sensations désagréables, parfois douloureuses, survenant au repos et principalement le soir. « Dans 75 % des cas, la qualité du sommeil est affectée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte