Médicaments détournés pour régime minceur

Inefficaces et dangereux  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 16/07/2015

LE DÉTOURNEMENT de médicaments (antidépresseurs, antidiabétique, baclofène…) de leur indication initiale dans le but de perdre des kilos superflus n’est pas seulement inefficace, il est dangereux. Quand bien même l’utilisation de médicaments à des fins d’amaigrissement est licite, elle reste peu satisfaisante au regard du rapport bénéfice/risque, indique un rapport d’évaluation de l’agence nationale du médicament (ANSM).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte