Formation thérapeutique

Hématotoxicité chimio-induite Abonné

Publié le 07/05/2018
Hématotoxicité chimio-induite

moelle
SPL/PHANIE

La toxicité hématologique des chimiothérapies anticancéreuses concerne les trois lignées sanguines (érythrocytes, leucocytes, thrombocytes). Imposant un bilan hématologique préalable puis une surveillance systématique, elle peut nécessiter l’interruption ou le report du traitement cytotoxique, voire, souvent, l’administration de traitements stimulants l’hématopoïèse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte