Chez le médecin  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 22/01/2018

S’agissant des acouphènes, l’interrogatoire permet de déterminer la latéralité (droit, gauche, central), le type (sifflement, bourdonnement, chuintement…), les circonstances d’apparition, l’évolution, les symptômes auditifs ou neurologiques associés ainsi que les répercussions dans la vie quotidienne. On peut s’aider de questionnaires standardisés qui permettent d’évaluer de façon simple et reproductible la gravité de l’acouphène et son retentissement tant physique que psychologique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte