Chez le médecin  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 15/04/2019

Lors de la consultation, notamment chez les femmes de plus de 50 ans, le médecin recherchera des antécédents de fractures (interrogatoire, mesure de la taille) et évaluera le risque fracturaire, en s’enquérant d’éventuels antécédents familiaux de fractures (en remontant jusqu’aux grands-parents), d’une corticothérapie systémique prolongée (le seuil étant fixé par la prise d’au moins 7,5 mg par jour d’équivalent prednisone pendant un minimum de 3 mois), d’une ménopause précoce vers 40 ans, d’un poids corporel faible (IMC égal ou inférieur à 19), d’un tabagisme et/ou de l’existence d’un rhuma

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte