Botulisme

Attention aux préparations maison  Abonné

Publié le 24/02/2014

LE BOTULISME reste une affection neurologique grave, bien que peu fréquente. Selon le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (BEH), 24 foyers de botulisme impliquant 51 personnes ont été recensés en France sur la période 2010-2012. Plus de la moitié des personnes ont été hospitalisées et un décès est à déplorer. L’origine des cas était essentiellement alimentaire (21 foyers sur 24 et 48 cas sur 51), et mettait en cause des préparations familiales (jambon, conserves de légume).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte