Vigilance requise !  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 08/02/2018

Contre-indications absolues :

- Prostaglandines : asthmes graves.

- Bêta-bloquants : asthme mal contrôlé, insuffisance cardiaque décompensée, bradycardie importante, syndrome de Raynaud, artérite oblitérante des membres inférieurs, bloc auriculoventriculaire…

- Inhibiteurs de l’anhydrase carbonique : insuffisance rénale sévère, hypersensibilité aux sulfamides.

- AINS : asthme aux AINS, ulcère gastro-duodénal, insuffisance hépatique ou rénale sévère.

Les effets indésirables qui doivent alerter :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte