Un peu de physiopathologie  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 12/03/2020

Les fosses nasales constituent la porte d’entrée principale pour les microbes (virus ou bactéries) à l’origine des infections des voies aériennes. À partir de cette plaque tournante, ils peuvent contaminer les sinus, les oreilles, ou descendre sur le pharynx, le larynx ou les bronches. La transmission est aérienne et manu portée. Elle implique des rhinovirus proches des entérovirus mais également des adénovirus, des coronavirus, des cytomégalovirus, les virus grippaux, le virus respiratoire syncytial. L'incubation virale dure entre un à trois jours correspondant à la période contagieuse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte